vendredi 6 janvier 2012

LES TECHNIQUES DE CRYPTOGRAPHIE : Les chiffres à clés privées et publiques - Les signatures numériques-

Introduction

Chiffrement (cryptage) = Transformation d'un texte pour en cacher le sens

L'outil primordial de la sécurité



L'usage ancien du chiffre et l'usage actuel en informatique ont conduit aux contraintes suivantes :

  • Réalisation rapide du codage et du décodage.
  • La méthode de chiffrement est stable (on ne peut la changer que très rarement) Elle est publiquement connue.
  • Elle dépend de paramètres secrets (clés de chiffrement ou de déchiffrement) qui doivent pouvoir être modifiés aisément et si possible fréquemment.
  • C'est sur le secret des clés que doit reposer la sécurité de la méthode.
Différentes difficultés d'attaque d'une méthode de cryptage


Crypter ne se justifie que relativement à l'existence d'attaquants ou cryptanalystes dont le travail est plus ou moins difficile.

a) - L'attaque à textes chiffrés
On dispose seulement de textes chiffrés


b) - L'attaque à textes en clair connus
On dispose de quelques morceaux de texte en clair et de leur cryptage

c) - L'attaque à textes en clair choisis
On peut faire crypter ce que l'on veut par la méthode de cryptage et voir ce qu'elle produit

Remarque.

Une bonne méthode doit résister aux attaques de type c.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites

 

IP