mercredi 11 janvier 2012

ADO .Net : Les données relationnelles dans .Net 2.0


Introduction
Nous avons vu au chapitre précédent que les fichiers simples peuvent être accédés par des flux, dès que l'organisation de l'information dans le fichier est fortement structurée les flux ne sont plus assez puissants pour fournir un accès souple aux données en particulier pour des applications à architecture multi-tiers (client/serveur, internet,…) et spécialement aux bases de données.

ADO .NET est un regroupement de types (classes, interfaces, …) dans l'espace de nom System.Data construits par Microsoft afin de manipuler des données structurées dans le .NET Framework.

Le modèle ADO .NET du .NET Framework fournit au développeur un ensemble d'éléments lui permettant de travailler sur des données aussi bien en mode connecté qu'en mode déconnecté (ce dernier mode est le mode préférentiel d' ADO .NET car c'est celui qui est le plus adapté aux architectures multi-tiers). ADO .NET est indépendant du mode de stockage des données : les classes s'adaptent automatiquement à l'organisation .

ADO .NET permet de traiter des données situées dans des bases de données selon le modèle
relationnel mais il supporte aussi les données organisées selon le modèle hiérarchique.

ADO .NET échange toutes ses informations au format XML.

L'entité la plus importante d' ADO .NET permettant de gérer les données en local dans une
mémoire cache complétement déconnectée de la source de données (donc indépendante de cette source) est le DataSet en fait la classe System.Data.DataSet et la collection de classes qui lui sont liées.

Télécharger le livre ici :
Livret 13 ADO Net


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites

 

IP