mardi 5 avril 2011

TP msdos script et variables d'environnement - les fichiers batch Introduction MS-DOS

Objectifs : - Définir le SE Ms-DOS.
                   - Utiliser le langage de programmation de commandes (fichier batch)
                   - Utiliser les variables d'environnement.

Introduction à MS-DOS

MS-DOS (MicroSoft Disk Operating System)est un système d’exploitation développé par la société Microsoft. Jusqu’à Windows98, les systèmes d’exploitation graphiques de Microsoft ne sont que des habillages de MS-DOS. Depuis Windows XP, les systèmes d’exploitation graphiques de Microsoft se lancent sans la nécessité de MS-DOS. Cependant, MS-DOS peut toujours être utilisé, mais est émulé.

C’est un système d’exploitation basique en ligne de commandes. C’est-à-dire que la communication avec la  machine se fait en mode texte:l’utilisateur tape du texte ayant un sens pour la machine, puis la machine prend la main, exécute l’instruction et rend la main à l’utilisateur. Ce système d’exploitation permet d’accomplir qu’une seul tâche à la fois.

1)  Les Scripts

Un script est un simple fichier texte contenant une suite d’instructions. Pour MS-DOS, l’extension des scripts est .bat. L’utilité d’un tel procédée est d’automatiser une suite de commandes.

1.1 Exercices

Ouvrez une fenêtre MS-DOS et placez-vous dans le répertoire du TD2.
Pour enregistrer un script de nom monscript.bat, écrivez, dans la fenêtre MS-DOS, la commande
notepad monscript.bat+

puis, enregistrez le fichier, écrivez-y les lignes suivantes :

ECHO Bonjour tout le monde
PAUSE

et exécutez-le. Pour cela, ils suffit d’écrire monscript.bat et de taper sur la touche « retour à la ligne » de votre clavier.
A l’aide de scripts MS-DOS, faites l’exercice ci-dessous.

1.2. Créez 20 répertoires, copiez-y les fichiers de votre répertoire courant puis supprimez tout ce que vous venez de créer. Ajoutez des phrases pour que l’utilisateur comprenne les différentes étapes.
Mettez des pause pour que l’utilisateur ait le temps de lire les commentaires ajoutés.

2)  Les variables d’environnement


Une variable d’environnement est une variable dynamique contenant une information utilisable par les logiciels ou le système d’exploitation. Par exemple, elle peut contenir le chemin d’accès au répertoire Windows, l’emplacement de certaines librairies, d’exécutables, etc. Sous MS-DOS, le nom d’une variable d’environnement est de la forme %NOM_DE_LA_VARIABLE%. L’affichage d’une variable se fait à l’aide de la commande MS-DOS ECHO,par exemple

ECHO%time%
affiche l’heure actuel.

La modification ou la création d’une variable se fait par la commande SET.Par exemple, la commande

SET toto=salut

créee la variable « toto » et y affecte le contenu « salut ». L’affichage de cette variable provoque l’affichage du mot « salut ». Lors de la fermeture de la fenêtre MS-DOS et l’ouverture d’une nouvelle, l’affichage de cette variable provoque l’affichage du mot «%toto%». Ce qui signifie que cette variable n’existe plus. En effet, cette commande crée ou modifie une variable d’environnement uniquement pour la fenêtre MS-DOS dans laquelle la commande a été exécutée et ses fenêtres filles mais pas pour Windows ou une autre fenêtre MS-DOS.


Il existe de nombreuses variables d’environnement, comme « os » qui contient le nom du système d’exploitation, « windir » qui contient le chemin d’accèes au répertoire Windows, « date » qui contient la date actuelle, « path » qui contient une liste de chemins d’accès pour les exécutables du système, etc. Cette dernière est très utile, car elle permet à MS-DOS d’exécuter une application depuis n’importe quel répertoire. Par exemple, il est possible d’utiliser leBloc-notes (commande « notepad ») car « path » contient le chemin d’accès vers cette application. Ce chemin est le chemin contenu dans la variable « windir » car cette application se trouve dans le répertoire de Windows. Si ce chemin ne se trouve plus dans la variable « path », il sera seulement possible d’exécuter l’application en spécifiant son chemin d’accès. Par exemple, écrivez dans une fenêtre MS-DOS les lignes suivantes :

SET path= notepad

l’applicationne s’exécute plus. Si vous écrivez :

%windir%\notepad

l’application s’exécute  à nouveau, mais il sera nécessaire de spécifier le chemin d’accès à chaque fois. D’où l’utilité de lavariable « path ».Maintenant,écrivez les lignes suivantes :

SET path=%windir%
notepad

l’application s’exécute à nouveau sans la nécessité de spécifier le chemin d’accès. Lors de l’ajout d’un chemin d’accès à votre variable, attention à ne pas l’effacer. Par exemple, pour ajouter le répertoire

C:\toto\, il convient d'écrire

SET path=%path%;C:\toto\

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites

 

IP